Menu
AccueilActualitésNouvelles Un lien de causalité entre la vaccination au Gardasil et la sclérose en plaques ?

Un lien de causalité entre la vaccination au Gardasil et la sclérose en plaques ?

JusticeLe lien de causalité entre une vaccination et le développement de la sclérose en plaques revient sur le devant de la scène lorsque dimanche 24 novembre 2014 l’avocat d’une jeune aquitaine révèle à la presse avoir porté plainte contre le laboratoire Sanofi Pasteur et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

En l’espèce, la jeune femme a subit deux injections au Gardasil fin 2010. En 2011, elle a été hospitalisée à plusieurs reprises pour des maux allant de vertiges, aux vomissements et jusqu’à la perte de vue.

Bien que son état se soit stabilisé en 2012, la personne n’est pas parvenue à reprendre un rythme scolaire normal. En septembre 2013, la Commission Régionale d'Indemnisation des Accidents Médicaux d'Aquitaine a estimé qu’un lien de causalité existait entre les injections et la « survenue d'une réaction inflammatoire aiguë ». Quant à l’expertise, elle observe que les incidents inflammatoires présentent « tous les caractères objectifs d’imputabilité médico-légale ». Il reviendra au parquet du tribunal de Bobigny de déterminer s’il y a « atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine ».

Mis à jour le mercredi 27 novembre 2013 14:27

Suivez-nous !

Flux RSS Guy Renard Guy Renard sur Facebook Guy Renard sur Twitter

A lire

Go to top