Menu
AccueilActualitésNouvelles Le Télé-Travail : Meilleure Perspective Professionnelle Pour les Travailleurs Handicapés ? Quels Sont Ses Atouts, Ses Risques ?

Le Télé-Travail : Meilleure Perspective Professionnelle Pour les Travailleurs Handicapés ? Quels Sont Ses Atouts, Ses Risques ?

TélétravailLe  télétravail, défini dans la loi de simplification du droit du 22 mars 2012, désigne "toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci".

Aujourd’hui cette forme de travail revient plus que jamais « au goût du jour » et au sein des débats en raison de ce qu’elle pourrait représenter en terme d’adaptabilité de l’emploi et de l’utilisation optimale du rendement d’une personne en situation d’handicap. Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ?

SOMMAIRE

Le Télé-Travail, une des principales clés de l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés

Les Risques liés au Télé-Travail

 

Le Télé-Travail, une des principales clés de l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés


Il est vrai que les différentes politiques d’action en faveur de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés se multiplient et que les  « moyens de pression »  législatifs s’accentuent  auprès des employeurs, afin de minimiser toutes formes de discrimination à l’embauche. Malgré cela les résultats restent mitigés voir insuffisants car de nombreuses personnes demeurent pénalisées en raison de leur handicap : problèmes de mobilité, visuels, auditifs…

C’est là que le télétravail représente une clé.

« Le développement des nouvelles technologies de communication permet le travail à distance et pour les personnes handicapées,  le télétravail est une chance réelle de renouer avec une activité économique à part entière. Si vous ne pouvez exercer un travail à temps plein de façon régulière, le télétravail vous permet néanmoins de gagner votre vie. L’éventail des professions concernées est large, du traitement de texte au développement informatique. Le domicile est parfois l’endroit le mieux adapté pour travailler en raison de traitements médicaux lourds, de périodes d’hospitalisation ou de moments de grande fatigue. » *

*Source : « Travailler chez soi » par Gaëlle Cloarec et Claire Gamelin, Editions Studyrama.

 

Les Risques liés au Télé-Travail


Selon nous, il existe(rait) tout de même un risque de « repli sur soi » et de frein à la « mixité ».

En effet l’un des objectifs principaux de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés ne réside pas uniquement dans la proposition d’emplois, mais également (nous l’espérons du moins) dans la volonté de faire tomber les barrières mentales et  toute appréhension qui existerait dans la perspective d’évoluer et de travailler aux côtés de personnes handicapées et vice versa.

L’intérêt est de favoriser une « mixité » pour tendre vers « une confusion des personnes » où seule la qualité individuelle du travail serait source de différence.

Donc en favorisant l’aspect « travail chez soi » n’encourage t-on pas une forme de repli professionnel ou « catégorisation » du travailleur handicapé ?

Est-ce qu’ainsi nous ne réduisons pas les efforts mis en œuvre depuis quelques années afin de mutualiser et diversifier le personnel en entreprise ?

N’existerait-il pas un risque de voir relayer l’ensemble ou une majorité des travailleurs en situation d’handicap dans le secteur du « télétravail » ? (ce qui satisferait un bon nombre de chefs d’entreprises toujours très réticents quant au recrutement des personnes handicapées au sein de leurs structures).

Nous n’insinuons pas que le télétravail représenterait une mauvaise solution bien au contraire, mais que celui-ci doit et devra être extrêmement bien encadré en ce qui concerne son ouverture aux travailleurs handicapés, afin qu’il devienne une opportunité ou unique et dernière solution (selon le handicap) et non pas un choix par défaut ou un secteur catégorisé.

Il s’agit de continuer à développer et maintenir cette politique d’insertion professionnelle et finalement humaine en faisant travailler en synergie, de la manière la plus optimale possible, personnes handicapées et non handicapées.


La Lutte contre l’exclusion prend toute son essence ici. Et d’une bonne pratique (le télétravail), nous pouvons facilement basculer dans des dérives si tout ceci n’est pas correctement encadré et légiféré…

 

Mis à jour le jeudi 26 juin 2014 16:10

Go to top