Les entreprises de travail temporaire s'engagent en faveur des actifs en situation de handicap

jobLe 20 septembre dernier, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, signait à Orléans un accord-cadre avec les entreprises de travail temporaire (intérim) pour promouvoir l'emploi de personnes handicapées.

Quelques 600 sociétés adhérentes à Prism' emploi se sont ainsi engagées pour faire progresser le taux d'emploi des actifs en situation handicap qui, rappelons-le, restent particulièrement touchés par le chômage (le taux de chômage des travailleurs handicapés est double comparativement au reste de la population active). Par cette charte, elles s'engagent donc à proposer de façon volontariste des profils de candidats en situation de handicap aux recruteurs mais aussi à constituer un vivier de postulants.

Des objectifs cruciaux qui seront évalués annuellement, d'une part, et qui feront l'objet d'un bilan final en Mars 2022, d'autre part.

Mis à jour le mardi 16 octobre 2018 12:11