Quoi de prévu cet été ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Fille reflexion

Ce jour, le Premier Ministre a enfin fait des annonces concernant les vacances d’été d’autant plus attendues que les « confinés » ont besoin de grand air tout comme les professionnels de santé ont eux, surtout besoin de repos. Les instances représentatives dans le secteur du tourisme, étaient aussi très en attente après le scandale provoqué par le gouvernement lorsque celui-ci invitait les français à patienter avant de réserver pour cet été de quoi craindre une saison estivale catastrophique. Les deux partis semblent donc s’être rabibochés depuis.

Concrètement ça donne quoi ? L’idée est assez simple, les français sont invités à prospecter pour leurs vacances en France métropolitaine et dans les DOM avec l’assurance que les professionnels du secteur s’engagent à rembourser leurs clients en cas de deuxième vague épidémique qui provoquerait un deuxième confinement. De quoi soulager les français hésitants, leur donner un cap, et faire repartir l’économie touristique. Le tout en un.

Avec les vacanciers se joue également l’avenir de nombreux restaurants lesquels sont toujours fermés malgré le déconfinement débuté le 11 mai. Nombre de restaurateurs souffrent et beaucoup proposent des plats à emporter pour générer un peu de liquidité. Là encore, il s’agirait de les rouvrir au public en zones vertes mais rien est simple : avec un espace garanti par client de 4 m2, cette équation gâche tout le plaisir et la convivialité du repas et surtout, divise le nombre de couverts de manière significative. De nombreux postes de travail deviendraient alors inutiles, et on sait combien les jeunes et les étudiants comptent sur ces emplois saisonniers… L’affaire n’est pas gagnée…

#vacances #ete #deconfinement #gouvernement #annonces #tourisme #restaurateurs #restaurants #economie #avenir #cap #epidemie #vacanciers #vacances #deuxiemevague #dom #france

Vous ^pouvez aussi lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *