Aurions-nous enfin retrouvé le patient 0 en France ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Doc

Aurions-nous enfin mis la main sur le tout premier cas de contamination au Covid-19 en France, celui que l’on appelle le patient 0 ? Il y a fort à parier selon le Professeur Yves Cohen Chef des services Réanimation à l’hôpital Avicennes à Bobigny et à l’hôpital Jean Verdier à Bondy. Et c’est justement vers ce dernier que le patient se serait dirigé avec des symptômes graves dès le 27 décembre.

Alors que nous pensions que les premières contagions avaient eu lieu au nord de l’Ile-de-France, dans l’Oise, le virus aurait frappé en réalité un mois plus tôt, en banlieue parisienne Est. L’homme est un père de famille qui s’occupe de ses enfants à temps plein. Le virus aurait été apporté à la maison par sa femme, Poissonnière dans une grande surface, où elle est amenée à servir une clientèle diverse et souvent de retour de l’étranger (de nombreux clients viennent faire leurs courses en magasin encore accompagnés de leurs valises a-t-elle expliqué). Elle, a été malade quelques jours sans trop de gravité contrairement à son mari.

Le Professeur Yves Cohen qui à l’époque a soigné le premier malade du Coronavirus sans le savoir, a décidé de faire des analyses après coup qui ont permis de déterminer avec certitude ce qu’il soupçonnait depuis des semaines. Cette découverte est cruciale, le fait de retrouver le fameux patient 0 permettant de retracer le cheminement du virus et donc de nourrir l’enquête sanitaire au niveau national.

Au niveau international en revanche, l’investigation s’annonce bien plus complexe suite au refus catégorique du gouvernement chinois de collaborer avec l’OMS dans une enquête conjointe. Un refus qui soulève des critiques par l’Occident comme par la population du pays d’où montent quelques voix dissidentes.

#patient0 #covid19 #coronavirus #bondy #enquete #sanitaire #contexte #jeanverdier #investigation #national #international #refus #collaboration #oms

Vous ^pouvez aussi lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *