Risque-t-on un reconfinement ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Corona cafe
Alors que les premiers couvre-feux se sont mis en place depuis près de deux semaines maintenant, le mot reconfinement n’est plus un tabou et des voix dans le gouvernement s’élèvent et semblent porter de plus en plus fort. Le premier ministre Jean Castex lui-même le dit, et semble faire planer la menace indiquant qu’un reconfinement des populations n’est pas à exclure en plus de prévenir sans détour que ce mois de Novembre serait dur voire très dur… 
 
Mais quelle forme prendrait cet éventuel deuxième confinement ? Serions-nous tous concernés ? Et bien non, et c’est là que réside la différence majeure avec le premier du genre : cette fois, tout comme les couvre-feux ayant cours actuellement, il semblerait que les reconfinements, si reconfinements il y a, seraient locaux et décidés en fonction des taux d’incidence d’une région ainsi que du taux d’occupation des lits de réanimation par les « patients covid ». 
 
A noter que nombre d’acteurs locaux qui se plaignaient de ne pas être écoutés et d’être obligés de suivre des instructions données depuis Paris sans véritable connaissance de la réalité des territoires, devraient s’en trouver satisfaits. Mais encore et surtout, cette nouvelle méthodologie n’est pas sans rappeler la façon de faire en Allemagne dans sa gestion de la pandémie de coronavirus, facilitée par l’organisation du pays en Länders autonomes, et qui a fait ses preuves lors de la première vague épidémique. 
 
#reconfinement #covid #coronavirus #deuxiemevague #gouvernement #tauxdincidence #premierministre #jeancastex #regions #couvrefeu #territoires #epidemie #pandemie #allemagne #gestion 

Vous ^pouvez aussi lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *